Archives mensuelles : août 2012

Enquête publique sur la laiterie de Varennes sur Fouzon

Fouzon-copie-1

Plusieurs personnes m’ont fait part de leurs inquiétudes face à l’extension de la Laiterie de Varennes près de l’espace naturel sensible “les îles du Fouzon” et de la rivière le Fouzon, situé à moins de 50 mètres de la laiterie et non 500 mètres comme indiqué dans le résumé de l’étude de danger. Pas d’avis non plus de l’autorité environnementale et qu’une partie de l’étude en ligne sur le site de la préfecture.

– Extrait du résumé de l’étude de danger :

Les zones naturelles situées à proximité du site de la Laiterie sont les suivantes :
• ZNIEFF de type l ” Commune de Varennes sur Fouzon et Etang Drevaudière située à 500 m au Sud-Ouest de la Laiterie.
• ZNIEFF de type II ” Chabris” située à 2 km au Nord-Est de la Laiterie
• Zone NATURA 2000 “Plateau de Chabris / La Chapelle-Montmartin”
englobant l’ensemble du site.

– Extrait de l’étude d’impact :
INVESTISSEMENTS POUR L’ENVIRONNEMENT
Les investissements pour la protection de l’environnement ont consisté principalement à agrandir et mettre en conformité la station d’épuration interne au site ainsi qu’à la refonte des réseaux d’eaux pluviales avec ajout d’un bassin de confinement et d’un séparateur hydrocarbures. Le coût de ces investissements a été d’environ 650 k€.

Il est évident que le risque principal est la pollution du Fouzon. On peut aussi se poser la question de l’intérêt d’une enquête publique alors que tous les bâtiments de l’extension sont déjà construits. Le transtocker, bâtiment de stockage aura par sa taille 35,6m bien du mal à s’intégrer dans le paysage. Si  la commune attend  des répercussions sur l’emploi et une manne financière non négligeable, elle doit prendre toutes les précautions pour sauvegarder son environnement et la biodiversité de son espace naturel.

A consulter le lien sur le site du Conseil Général page 62 à 67 le chapitre consacré aux iles du Fouzon :

Espaces Naturels Sensibles sur CG36

 

– Détail de l’arreté :
VU la demande présentée le 8 juillet 2010 par M. Emmanuel VESSENEIX, président de la laiterie de Saint Denis de l’Hôtel, en vue de la régularisation de la situation administrative du site « LAITERIE DE VARENNES », qu’il exploite à Varennes-sur-Fouzon, (transformation du lait, conditionnement de jus de fruits, transformation de polymères, station d’épuration et entrepôt de stockage)

Les activités soumises à autorisation et à enregistrement sont les suivantes.
N° rubrique         Désignation                                       Classement de l’activité
2230-1             Transformation du lait                                Autorisation
2253-1             Conditionnement du jus de fruits                Autorisation
2661-1a           Transformation de polymères                      Autorisation
2752                Station d’épuration                                     Autorisation
1510-2             Entrepôts de stockage                                Enregistrement

L’enquête publique sera ouverte du samedi 22 septembre 2012 au mardi 30 octobre 2012 inclus.

Demande d’autorisation au titre des installations classées en vue de régulariser la situation administrative de la Laiterie de Varennes, sise 6 rue de la Borde à Varennes sur Fouzon (36210), exploitée par Monsieur le Président de la Laiterie de Saint Denis de l’Hôtel, dont le siège social est à Saint Denis de l’Hôtel (45550), 10 route de l’aérodrome.

Documents à télécharger sur le site de la préfecture : le lien

 

ENS Varennes Fouzon

Une sélection d’articles sur le sujet :

Compte-rendu Réunion de la Commission « Bassins versants du Fouzon et du Modon » du SAGE Cher aval du 10 mai 2011

M. GOURRU précise que la station mixte de la laiterie de Varennes-sur-Fouzon est loin d’être opérationnelle. C’est une ICPE, une STEP industrielle qui traite également des rejets urbains. Il y a un projet d’augmentation de l’activité et d’extension de la STEP. Le rapport actuel « eau industrielle/eau urbaine communale » est actuellement de l’ordre de 80/20 et le ratio pourrait augmenter en faveur des rejets de l’industrie (quelques dysfonctionnements).

La Laiterie de Varennes embauche
L’année 2008 sera celle du développement pour la Laiterie de Varennes-sur-Fouzon, dans l’Indre. Cette entreprise de 82 salariés investit 25 millions d’euros d’ici à 2009 pour doubler sa capacité de production. L’an dernier, 130 millions de litres ont été conditionnés, dont 50 millions de litres de jus de fruits.

Le projet prévoit la reconstruction partielle du site afin de doubler la surface de l’atelier de conditionnement sous briques TetraPak, la création d’un atelier de conditionnement des liquides en bouteilles et l’automatisation du magasin de stockage.

Pour accompagner cette évolution, la laiterie embauchera 45 à 55 collaborateurs supplémentaires d’ici à 2009. Ces créations d’emploi s’effectuent grâce au Fonds départemental d’aide au développement industriel (Fdadi), créé localement en janvier, et dont cette filiale de la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) est la première à bénéficier. Le Fdadi accorde 2 250 euros par emploi dans la limite de 50 emplois créés, et soutient à hauteur de 25 % l’investissement immobilier.

L’Usine Nouvelle du 08/03/2008

A lire 2 articles de la NR :

Varennes-sur-Fouzon. Le gigantesque chantier d’un silo de stockage nécessite 3.200 m 3 de béton. Trois cents camions ont fait la navette, hier.

Les grands chantiers sont plutôt rares dans l’Indre, en cette période de crise. On peut dire que celui de la Laiterie de Varennes-sur-Fouzon (canton d’Issoudun) relève du gigantisme. La construction d’un silo automatisé (transtocker) sur 4.400 m2 a donc nécessité d’employer les grands moyens.
« Pour cette journée de mercredi, nous avons mobilisé 300 toupies de béton qui font la navette entre les centrales de Romorantin, Gièvres, Pouillé et Contres, dans le Loir-et-Cher », précise Jacques Descamps, chef de projet du groupe LSDH dans le Loiret. Il tient à ajouter : « Nous comprenons que ces 600 passages, de 6 h à 20 h, soient une gêne pour les habitants de Châbris ».

“ Nous recrutons électro- mécaniciens et conducteurs de machines ”

Sur le site, une trentaine d’hommes, armés de quatre pompes, déversent le béton sur le radier. Jacques Descamps n’est pas avare de chiffres : « Avant, il a fallu réalisé 900 inclusions dans le sol, d’une profondeur de 9 à 14 m et le radier en béton, d’une épaisseur de 80 cm environ, nécessite 3.200 m3 de béton et 228 tonnes d’acier. Une assise indispensable pour supporter le futur bâtiment ». La journée d’hier n’aura pas suffi à boucler cette étape du chantier. « Nous renouvellerons l’opération, mercredi 28 mars », lance Guy Potin, conducteur de travaux pour la Scoop Martin, chargée du gros œuvre.
Le futur silo devrait être opérationnel en décembre prochain. Jacques Descamps anticipe déjà sur le recrutement : « Nous recherchons des conducteurs de machines et des électromécaniciens Bac pro et BTS car nous attendons une nouvelle ligne de 24.000 bouteilles/heure, dès novembre ».

repères
Le futur silo automatisé « transtocker » s’étendra sur 4.400 m2 et fera 38 m de hauteur. Ce silo aura une capacité de stockage de 30.000 palettes de briques de lait ou de jus de fruit. Un autre bâtiment d’expédition de 3.700 m2 couverts, attenant, sera également construit ; il disposera de huit quais de chargement avec une capacité de stockage de 22 palettes à l’heure. Ce chantier fait partie d’un investissement de 40 M€, prévu par le groupe LSDH, Laiterie de Saint-Denis-l’Hôtel (Loiret) qui emploie 360 salariés. 20 M€ sont consacrés au site de Varennes-sur-Fouzon avec la perspective de 70 emplois supplémentaires.

le chiffre:

20

C’est le montant, en millions d’euros, qui sera consacré au site laitier de Varennes- sur-Fouzon qui emploie 150 personnes. Cette enveloppe fait partie d’un investissement de 40 M€, prévu par la Laiterie de Saint-Denis-l’Hôtel (Loiret) qui emploie 360 salariés. Sur ces deux sites en région Centre de LSDH, ce programme sera consacré à la construction de deux ateliers de stockage automatisés et la remise en conformité des installations de conditionnement de liquides alimentaires. A Varennes, les travaux ont déjà débuté. Cet investissement devrait générer la création de 70 emplois, à parité sur les deux sites.

NR du 22/03/2012

Construction d’un géant à la laiterie
Dans le contexte actuel et parce qu’elle maintient son axe stratégique, la laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel tient le cap. L’entreprise familiale, qui vient de souffler ses 100 bougies, a décidé d’investir 13 millions d’euros sur son site de Varennes-sur-Fouzon, qui se prépare donc à accueillir un magasin de stockage automatique grande hauteur de 30.000 places palettes.
C’est en 2010 que ce projet de taille a vu le jour. La production ayant doublé, un besoin de stockage se fait sentir. Il a donc été décidé d’investir dans la construction d’un magasin automatique à quinze niveaux, en triple profondeur, pour optimiser le stockage. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit un chantier de cette ampleur dans la région. Pour construire ce bâtiment – 88 m de long, 55 m de large, 38,3 m de haut, dont 35,6 m hors sol – il a fallu 3.200 m³ de béton, 265 tonnes d’acier, 11.000 m² de bardage et 260.000 boulons, le tout assemblé par une équipe de quatorze personnes, avec une grue à tour et une flèche de 55 mètres chacune. Le poids total de ce mastodonte est de 6.000 tonnes à vide et de 24.000 tonnes lorsqu’il sera rempli, soit l’équivalent de deux tours Eiffel et demie !
Le projet a été pensé pour se fondre aisément dans le paysage. Les matériaux ont été choisis dans les mêmes tons et matières que le reste de l’usine, et une re-végétalisation des espaces est prévue. Le site a été pensé pour réduire au maximum les nuisances sonores. Sa mise en service est prévue pour la fin de l’année 2012.

NR du 30/06/2012

2017-02-05T18:54:22+01:00 août 18th, 2012|Environnement|Commentaires fermés sur Enquête publique sur la laiterie de Varennes sur Fouzon

Terre en fête 2012 à Châtillon sur Indre, le 11 et 12 aout

_Tracteurs-anciens---Chatillon1390.jpg
Terre en fête : un classique de l’été à ne pas manquer.
Cette année encore les agriculteurs locaux préparent activement le grand rendez-vous agricole local. Retrouvez-les sur le terrain de Bellevue les samedi 11 et dimanche 12 août pour leur grande fête annuelle.
Concours de labours tracteurs et motoculteurs, battage à l’ancienne, expositions diverses, nombreuses animations dans une ambiance festive et chaleureuse. Fête foraine, bal, thé dansant. Buvette et restauration sur place du samedi midi au dimanche soir. Des repas campagnards vous seront proposés par un traiteur local ainsi que des vins de l’AOC Valençay. A consommer bien sûr avec plaisir et modération !
_Tracteurs-anciens---Chatillon1494.jpgReportage sur les tracteurs agricoles anciens à Châtillon :
1920-Fordson-USA.jpg1953-Renault-France-30-Cv.jpgSFV-France-04.jpg
2017-02-05T18:54:22+01:00 août 7th, 2012|Actualités|Commentaires fermés sur Terre en fête 2012 à Châtillon sur Indre, le 11 et 12 aout

8 ème concentration de 2 CV – Fiesta’Deuche Berry Touraine

8 ème rassemblement de 2 CV à Châtillon-sur-Indre : le rendez-vous annuel du “deuchiste”.
Propriétaires de 2 CV ou pas, le club local FIESTA’DEUCHE BERRY TOURAINE vous donne rendez-vous les 10, 11 et 12 août pour leur fête annuelle qui se déroulera sur le Pré de Foire de Châtillon-sur-Indre, près de la piscine municipale.
Cette année les participants au rallye touristique du samedi pourront découvrir la vallée de l’Indrois en passant par les charmantes localités de Villeloin-Coulangé, Montrésor, Beaumont-Village pour finir en fin de matinée au superbe plan d’eau de Chemillé-sur-Indrois. Le retour des équipages sur Châtillon est prévu vers 18h00. Le dimanche après la petite balade matinale vers Saint-Flovier, les 2 CV seront exposées au public, toujours sur le Pré de Foire. Rutilantes, multicolores et bichonnées par leurs propriétaires, c’est plus de cent 2 CV de tous âges que vous pourrez admirer. Buvette sur place les trois jours.
Infos sur www.fiestadeuche.fr ou par téléphone au 02 54 39 32 30 ou au 02 54 38 86 71
2015-01-28T16:22:06+01:00 août 7th, 2012|Actualités|Commentaires fermés sur 8 ème concentration de 2 CV – Fiesta’Deuche Berry Touraine

Sorties du 25 et 26 aout dans le Boischaut nord

DSC1968

– Nuit de la chauve-souris à Palluau le samedi 25 aout 2012

Dans le cadre de la Nuit européenne de la chauve-souris, le Conservatoire d’espaces naturels de la région Centre organise cette soirée à Palluau-sur-Indre avec une visite des anciennes champignonnières situé sous le château de Palluau.
Ce site de chiroptères dans le Boischaut nord est le plus important de l’Indre et vous permettra de faire connaissance avec ses fascinants mammifères nocturnes.
Gratuit mais réservation obligatoire pour la visite des Caves en deuxième partie de soirée : tél. 02.48.83.00.28. Prévoir lampe de poche et vêtements chauds.

– Fête de la moto à Argy, le dimanche 26 aout 2012
Le Club d’animation et de loisirs d’Argy organise, dimanche, sa 34e Fête de la moto, sur les bords de l’étang communal des Augères, route de Pellevoisin.
Le matin randonnée sur les routes du Boischaut, Loché sur Indrois et Montrésor, l’après-midi animation au bord de l’étang.

– Fête médiévale à Faverolles le dimanche 26 août 2012
Le matin randonnée
Marché fermier, d’artisanat et foire aux melons, ail et oignon
Animation l’après midi avec costumes d’époque, battage à l’ancienne, tailleur de pierre, vieux métiers et fauconnerie.

– Bouges-le-Château brocante et vide-greniers le dimanche 26 aout

2017-02-05T18:54:22+01:00 août 5th, 2012|Actualités|Commentaires fermés sur Sorties du 25 et 26 aout dans le Boischaut nord

Jérôme Gutton nommé préfet de l’Indre

jerome-Gutton

Arrivé dans l’Indre en décembre 2010 à 60 ans, pour son premier poste de préfet, Xavier Péneau va devoir quitter ses fonctions avant même le terme des deux années habituelles. Au conseil des ministres de ce mercredi 1er août, sur proposition du ministre de l’Intérieur, Jérôme Gutton a en effet été nommé pour lui succéder. Administrateur civil hors classe, Jérôme Gutton, né le 2 décembre 1960, avait été nommé sous-préfet de Dunkerque en décembre 2009. Agrégé d’histoire et titulaire d’un DEA d’histoire contemporaine, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Jérôme Gutton a fait partie de la promotion Jean-Monnet de l’Ena (1990). C’est son premier poste de préfet. La date de sa nomination n’est pas officialisée, mais il sera vraisemblablement à Châteauroux pour la rentrée.

NR du 01/08/2012

2017-02-05T18:54:22+01:00 août 1st, 2012|Politique|Commentaires fermés sur Jérôme Gutton nommé préfet de l’Indre