Archives mensuelles : janvier 2011

//janvier

Pas d’éclipse pour le solaire de Chaillac

Le site de Chaillac ne subit pas le moratoire décidé par le gouvernement début décembre. « Ce décret concerne les nouvelles installations et nous n’avons rien à craindre puisque le raccordement au réseau EDF est déjà réalisé », explique Ronald Knocke, le président du directoire d’Éco Delta Développement, qui conduit le projet, annoncé début 2008. La première tranche de travaux, basée sur la pose de 170.000 panneaux phovoltaïques sur douze hectares, devrait ainsi être terminée le 11 septembre 2011.

« Cette mesure a un peu retardé le financement des banques, reconnaît le maire de Chaillac, Gérard Mayaud. Mais nous sommes confiants. La mise en place des capteurs solaires est imminente. »
Après l’installation symbolique d’un premier élément le 22 septembre dernier. L’élu est également rassuré pour la deuxième tranche qui concerne l’implantation de plus de 300.000 modules sur vingt-cinq hectares : « Le permis de construire est déposé et nous travaillerons cette fois avec EDF-Energies nouvelles. »
La destinée du site de la Barytine, évoquée depuis maintenant trois ans et aux allures d’Arlésienne, semble donc se confirmer. Même si certains habitants de la commune semblent ne plus y croire : « Nous pensions que l’installation avait débuté en septembre, confie Patrick. Il n’y a toujours rien et ça devient inquiétant. » Irène n’y voit qu’un avantage : la retombée d’une taxe professionnelle « qui ne remplacera pas l’activité de la mine ».
Il faut dire qu’à Chaillac, ce projet passe plutôt inaperçu. « Les gens n’en parlent pas », constate le patron du restaurant La Gerbe de blé. « Depuis la fermeture de la Barytine en 2006, la commune se meurt. Ce parc photovoltaïque ne va pas créer beaucoup d’emplois. »
Même les résidants du Foyer d’accueil pour personnes âgées La Vaquine, qui suivent à travers la presse la vie locale, restent plutôt indifférents au projet. Quand la population aura enfin l’occasion de découvrir cette forêt de panneaux sur les hauteurs de la commune, le sujet de conversation sera sans doute tout trouvé

NR du 19/01/2011

2017-02-05T18:54:29+01:00janvier 19th, 2011|Photovoltaïque|Commentaires fermés sur Pas d’éclipse pour le solaire de Chaillac

L’intercommunalité a des projets

Dans le cadre du syndicat du Pays de Valençay regroupant les cinq cantons du Boischaut-Nord, un troisième contrat est prêt et devrait être signé en juillet. Les projets éligibles sont donc fixés pour la période 2011-2015 sous réserve de modifications de dernière heure.
Il ne restera plus alors qu’à définir l’affectation des enveloppes budgétaires à l’intérieur de ce contrat. A Écueillé, un certain nombre de projets susceptibles d’y être financés, pourraient venir à maturité plus ou moins vite dans ce cadre : travaux d’économie d’énergie sur les bâtiments publics, réalisation d’un bassin d’orage protégeant l’usine Jacquelin et la rue des moulins, création d’un local associatif pour le judo et le tennis, rénovation ou reconstruction de centre de loisirs-maison des jeunes, rénovation des rues du vieux bourg, dans le prolongement de la reprise des réseaux. « Je pense qu’à l’été, nous y verrons clair dans les financements possibles, et donc, dans la programmation de ces projets pour les années à venir », précise le maire Raymond Thomas.
Puis le maire prenait la casquette de président de la communauté de communes (CDC) du Pays d’Ecueillé pour dire à la population « nous entrons dans une période de grande incertitude, qui ne concerne pas seulement notre communauté mais l’ensemble des collectivités locales y compris le Département et la Région. Première incertitude, les dotations de l’État au bloc communal, deuxième incertitude, la réforme institutionnelle des collectivités locales ». Parmi les compétences de la CDC, le traitement des ordures ménagères et déchets assimilés est obligatoire, c’est pratiquement la moitié des dépenses.
Le traitement des déchets n’augmentera pas en 2011 (en euros courants) ceci grâce à un gros travail en collaboration avec les communautés de communes de Chabris, Valençay et Levroux pour optimiser la gestion et diminuer les coûts de traitements des ordures ménagères.
Autre compétence obligatoire, le développement économique « une compétence que nous avons négligé, en dehors de notre tentative de zone de développement de l’énergie éolienne initiée avec passion par Bernard Garnier, ce sera un travail incontournable dès 2011 avec humilité mais persévérance, pour la recherche d’installation d’entreprise et la relance du dossier éolien », conclut Raymond Thomas.
NR du 12/01/2011

2016-02-28T19:14:30+01:00janvier 12th, 2011|Politique|Commentaires fermés sur L’intercommunalité a des projets