Archives mensuelles : juin 2013

fête historique : La Vendée de Palluau

DSC1968

Cette année, le COMITE DES FETES de PALLUAU organise le 30 juin 2013 une reconstitution historique sur la Chouannerie en bas Berry, notamment sur les évènements de 1796 qui ont eu lieu à PALLUAU S/INDRE mais aussi dans les communes environnantes telles que : Clion, Arpheuilles, Buzançais, Châtillon, Saint Médard, Préaux, Villegouin, Ecueillé.

C’est l’occasion pour nous de faire revivre notre site pittoresque dans cette atmosphère si particulière de « LA VENDEE DE PALLUAU ».

Ce spectacle entièrement gratuit qui se déroulera sur le Champ de foire de 9h30 à 19 h s’adresse à un public toute génération confondue, grâce à la participation de « LA TROUPE DES CŒURS DE CHOUANS et sa chouanne cavalerie », « LES VIELLES DES CHAMPS », « LES PASTOURIAUX » et les trompes de chasse : « LES ECHOS DE L’INDRE ».
Durant cette journée, différents corps de métiers seront représentés au public. Et nous avons demandé à un sabotier, un maréchal-ferrant, un souffleur de verre, un vannier, un boulanger, une fileuse, une dentelière au fuseau, un bourrelier ainsi qu’à d’autres artisans d’ajouter au côté ludique de leur animation, un côté pédagogique
En outre, pour animer cette fête, nous aurons des troupes théâtrales et musicales qui viendront nous enchanter par leur musique et leurs danses, un bivouac de chouans, des exercices de tir à la poudre noire etc.

A 13 h : Un repas sera proposé avec des animations et des saynètes.
Réservations possibles au 02.36.22.92.15 – 06.77.92.39.41.

 

P R O G R A M M E
A 9 h 30 : Célébration de la messe en plein air par le Père MASSE, curé de CHATILLON SUR INDRE qui célèbrera la messe, avec la chorale de Palluau.

A 10 h 30 : A la fin de la messe, sortie d’un couple de mariés accompagné des trompes de chasse « Les Echos de l’Indre ». Puis les mariés nous emmèneront jusqu’au bivouac pour le visiter accompagnés par « les Vielles des Champs ».

A 11 h 15 : Spectacle avec « La Chouanne Cavalerie » puis « Les Pastouriaux » exécuteront quelques bourrées et branles accompagnés des vielleuses puis intervention des Trompes de chasse à l’apéritif.

A 13 h : Un repas sera proposé au tarif de : 17 € pour les adultes et 10 € pour les enfants de moins de 12 ans. Des animations et des saynètes seront proposées en cours de repas.

A 15 h : Fin du repas et danses avec les vielles, puis début du spectacle.

Virtuellement, le déroulement se passe au château de LA JOUBARDIERE où est célébrée une noce paysanne, lieu où commence le rassemblement des conjurés. Autour du Général FAUCONNET, des nobles représentant les villages et les domaines alentour étudient leur plan de bataille, puis les paysans arrivent et demandent au comte de prendre la tête de l’insurrection.

Différentes saynètes seront exécutées (exercice de tir à la poudre noire, etc.) avant l’arrivée de cavaliers qui interviennent pour simuler le départ des nobles partis recruter des conjurés dans un château voisin, tandis que la noce finit avec les vielles et les danses.

S’en suivront divers combats et duels équestres, puis récit final de la bataille de la « Montée Rouge » par un colporteur.

De 18 h à 19 h : fin du spectacle avec enchaînement par les vielles, puis les bourrées des « Pastouriaux » et prestations de « La Chouanne Cavalerie » pour finir.

2017-02-05T18:54:20+01:00 juin 22nd, 2013|Actualités, Histoire|Commentaires fermés sur fête historique : La Vendée de Palluau

Prolongation de l’enquête sur le projet éolien d’Argy-Sougé

Publication de l’arrêté préfectoral de prolongation de 15 jours de l’enquête publique sur le projet éolien d’Argy et Sougé sur la demande de Mme LAFAYE, commissaire enquêteur. Fin de l’enquête le vendredi 12 juillet 2013.

application/pdf Arrêté préfectoral prolongeant de 15 jours l’enquête publique 102,08 kB | 12/06/2013

Article 1er: L’enquête publique ouverte à la mairie d’ARGY et à la mairie de SOUGE, dulundi 27 mai au jeudi 27 juin 2013 inclus, en ce qui concerne la demande présentée paMonsieur le directeur de la Société Centrale Eolienne du Nord Val de l’Indre en vue d’exploiter un parc éolien de six aérogénérateurs et d’un poste de livraison, situé sur le territoire des communes d’ARGY et de SOUGE, est prorogée de quinze jours, soitjusqu’au vendredi 12 juillet 2013 inclus.

Article 2: Mme Jacqueline LAFAYE, commissaire enquêteur titulaire, siégera à la mairie d’ARGY et à la mairie de SOUGE, les jours suivants:
• Mairie d’ARGY
– Mercredi 3 juillet 2013 de 9hOO à 12h00.

• Mairie de SOUGE
– Jeudi 27 juin 2013 de 14h00 à 17h00 ;
– Vendredi 12 juillet 2013 de 14h00 à 17h00.

2017-02-05T18:54:21+01:00 juin 16th, 2013|Eolien|Commentaires fermés sur Prolongation de l’enquête sur le projet éolien d’Argy-Sougé

Mobilisation nationale pour la collecte sélective des biodéchets

A l’initiative du Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid), plusieurs associations lanceront un appel, demain 4 juin, auprès des responsables politiques pour qu’ils développent les collectes sélectives de biodéchets en France.

3% de la population: tel est le poids (plume) de la collecte sélective des biodéchets made in France. Seulement 2,2 millions d’habitants ont le privilège de détenir une poubelle spécifique pour leurs déchets alimentaires (1). Une situation très marginale en France, due au seul bon vouloir de la collectivité responsable de la gestion des déchets (la municipalité, l’intercommunalité ou le syndicat). Ceux-ci –un peu moins d’une centaine- ont permis de valoriser 205.000 tonnes de déchets putrescibles l’an dernier, majoritairement par la production de compost (56 kilogrammes par habitant et par an selon la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement ou Fnade).

Il faut ajouter à ces collectes les milliers d’initiatives de compostage partagé qui ont fleuri dans les écoles, les cours d’immeubles, les associations, etc. Aucune donnée chiffrée ne les comptabilise aujourd’hui, mais le nouveau site internet lancé par le Cniid (jeveuxmonbacbio.org) a pour mission de les recenser, afin qu’elles poursuivent leur essor.

Au bout du compte, ce ne reste qu’une goutte d’eau par rapport à l’Allemagne dont 50% de la population est équipée d’un collecteur de biodéchets. Une goutte d’eau également par rapport aux 16,5 Mt de résidus compostables produits chaque année en France, selon les chiffres de la Fnade, et qui sont majoritairement incinérés (70 kg/hab/an) puis stockés (44 kg/hab/an). Infime, la méthanisation ne concerne qu’1% des biodéchets.

«Parmi les freins au développement de la collecte séparée des biodéchets, on observe avant tout le désarroi des collectivités. Elles hésitent à adopter le tri mécano-biologique, un investissement lourd, sur 25 ans, alors que les critiques s’accumulent et que la réglementation européenne à venir sur la sortie du statut de déchet devrait exclure les composts qui en sont issus. Mais elles ne sont pas convaincues d’investir pour autant dans la collecte sélective car elles craignent des coûts importants», analyse Laura Caniot, chargée de mission Prévention au Cniid. Pourtant, l’association a observé que la mise en place d’une collecte sélective de biodéchets améliore la qualité du tri des autres déchets et, au final, réduit le coût global de leur traitement.

D’autres études récentes confirment le bien-fondé de l’opération. En mars dernier, l’agence européenne de l’environnement notait que l’interdiction d’enfouir des déchets biodégradables et la mise en place de collectes sélectives de biodéchets augmentaient globalement les taux de recyclage et réduisaient la mise en décharge. Même constat de la Cour des comptes européenne le 31 janvier dernier: la création d’une collecte séparée allège plus globalement la production de déchets municipaux.

Lancée demain, la campagne du Cniid est soutenue par Agir pour l’environnement, Les Amis de la terre France, l’Appel de la Jeunesse, le Comité de liaison des énergies renouvelables (Cler), la Fondation France Libertés, France Nature Environnement, Générations futures, le réseau Action-climat France, le réseau Compost citoyen, et le réseau Environnement-santé.

Déclinée en deux supports principaux –un site internet et une pétition-, elle s’adresse principalement aux autorités municipales, qui ont la compétence de mettre en place une collecte sélective, ainsi qu’au gouvernement, qui planche sur une future loi-cadre sur les déchets pour l’automne. Gageons que les prochaines élections municipales, en 2014, offriront un espace de choix à cette question.

(1) la définition des biodéchets peut varier selon les organismes. Il s’agit ici des déchets alimentaires, y compris carnés. Les déchets verts, ou de jardin, ne sont pas visés.

JDLE du 03/06/2013

2017-02-05T18:54:21+01:00 juin 4th, 2013|Environnement|Commentaires fermés sur Mobilisation nationale pour la collecte sélective des biodéchets